viernes, 9 de enero de 2009

Declaration de Shimon Peres

Déclaration du Président de l’Etat d’Israël Shimon Peres sur les
opérations de Tsahal dans la bande de Gaza
C’est la première fois dans l’Histoire d’Israël que nous,
Israéliens, ne pouvons pas comprendre les motivations ou les objectifs de ceux qui tirent
 sur nous.
 C’est sans doute la moins raisonnable des guerres menée par les
 combattants les moins raisonnables.

L’affaire est pourtant simple. Israël a totalement quitté Gaza, de
 sa propre volonté, en en payant un prix très lourd. Il n’y a plus, depuis
 plusieurs  années, à Gaza, le moindre civil israélien ou soldat. Gaza a été
évacué. Nos implantations démantelées. Nous avons mobilisé quarante cinq mille
policiers pour évacuer les habitants israéliens. Nous avons assumé le coût
 élevé de cette evacuation – plus de 2,5 milliards de dollars. Les passages ont été
 ouverts. De l’argent a été envoyé à Gaza. Nous avons promu l’aide par toute
 sorte de canaux et dans tous les domaines – économique, médical, humanitaire. Nous
 avons tout mis en œuvre pour que la vie des populations civiles de Gaza soit
 moins difficile. Voilà pourquoi je n’ai toujours pas rencontré, jusqu’à
 maintenant, la moindre personne qui soit capable de m’expliquer raisonnablement : pourquoi donc
 tirent-ils des roquettes contre Israël ? Quelles sont leurs raisons? Quels sontleurs objectifs ?
Je dois dire que de notre côté, la réponse d’Israël a été la grande
retenue de l’armée et l’unité de notre peuple. Notre armée a attendu et attendu,
 les Palestiniens ont demandé un cessez le feu et nous avons accepté. Se sont eux qui
 ont violé le cessez le feu. A nouveau, nous ne savons pas pourquoi.
 Mais nous savons par contre que nous sommes arrivés à un point où nous n’avons
 d’autre choix que d’agir pour mettre un terme au harcèlement de nos
 populations. Cette opération a été planifiée avec toutes les précautions pour que notre
 armée puisse restée fidèle à ses principes : assurer la plus grande
 précision dans ses cibles pour éviter les pertes de vies civiles. Il y a un problème
parce que beaucoup de ces engins meurtriers sont entreposés dans des maisons
 privées. Nous avons contacté les propriétaires de ces maisons et leurs occupants
 et leur avons demandé de quitter les lieux. Personne ne peut vivre avec des
 bombes. C’est pourquoi nous nous devons de mettre un terme à la source de ces
bombardements. Israël n’a aucune ambition d’aucune sorte sur Gaza. Je rappelle que
 nous avons quitté Gaza de notre propre chef. Nous n’avons jamais nourri l’idée
 retourner. Cette page est définitivement tournée pour Israël. Mais
 nous ne pouvons pas permettre que Gaza devienne une base permanente de
menaces et de mort pour nos enfants et pour les populations civiles et ceci, Dieu
 seul sait pourquoi. Je sais et j’affirme que dans nos cœurs, nous n’avons aucune haine
pour la population de Gaza. Leur souffrance ne soulève, dans nos
 cœurs, aucune joie. Bien au contraire. Maintenant que le Hamas se tourne vers le
 monde arabe pour demander de l’aide, la vérité est que le monde arabe devrait se
 tourner vers le Hamas pour lui demander de s’aider lui-même : si le Hamas
 stoppe sa violence, il n’aura pas besoin de demander d’aide. Tout reviendra à
 la normale. Les passages seront rouverts, la vie économique fleurira,
 l’intervention  israélienne disparaîtra. En tant que Nation, nous nous unifions. En tant que Nation, nous
 apportons notre soutien le plus total à notre armée. Le seul vainqueur sera la
raison et la parvenir à la paix. Nombre de nos enfants sont dans les abris et nous souhaitons
 qu’eux, comme les enfants de Gaza, puissent respirer à nouveau l’air frais.
Voilà les faits et à tous ceux qui nous adressent leurs appels de
 cesser nos tirs, je leur dis : vous vous trompez d’adresse ! Tournez-vous vers
le Hamas et demandez-lui de stopper les bombardements. Alors, le calme pourra
 s’instaurer.

Quand les gens intelligents se piquent de ne pas comprendre, il est
 constant qu'ils y réussissent mieux que les sots. ( Gide)

1 comentario:

El spam y los comentarios inapropiados serán eliminados. Gracias por dejar su comentario.